Est-ce que les huiles essentielles déclenchent des réactions allergiques?

Quelques articles sur Internet décrivent des huiles essentielles pures frelatés comme des substances naturelles qui ne gâtent et ne causent pas d’allergies ou d’effets secondaires. Mais est-il vrai? Pouvez-vous être allergique aux huiles essentielles? Voici un article fondé sur des preuves détaillées qui démystifie certains mythes dangereux sur les allergies et les huiles essentielles.

Contenu

  • Quelles sont les huiles essentielles?
  • Huiles essentielles peuvent provoquer des allergies?
  • Quelles huiles essentielles provoquent les plus fortes réactions allergiques?
  • Les symptômes d’une réaction allergique aux huiles essentielles
  • allergie de contact de la peau aux huiles essentielles
  • réaction allergique respiratoire à l’huile essentielle
  • Réaction allergique à l’ingestion d’huile essentielle
  • Comment utiliser les huiles essentielles en toute sécurité?
  • La ligne de fond

Quelles sont les huiles essentielles?

Les huiles essentielles sont très concentrées les huiles végétales. Elles sont produites principalement par la vapeur ou par distillation de l’eau de diverses parties de plantes, y compris les racines, les fleurs, les feuilles, l’écorce ou les tiges.

Le résultat de la distillation est une huile essentielle très concentré, ce qui a un pouvoir d’arôme et de guérison spécifiques, en fonction du type de plante à partir de laquelle il a été préparé.

Naturopathes utilisent des huiles essentielles pour traiter une variété de problèmes naturellement.

Par exemple, les huiles essentielles peuvent aider à lutter contre la fatigue, l’anxiété ou favoriser le sommeil sain.

Certaines personnes recommandent également d’utiliser des huiles essentielles pour le traitement des allergies ou des infections.

Vous pouvez utiliser les huiles essentielles de trois façons principales.

aromatique.Utilisation signifie que vous inspirez juste des vapeurs d’huile essentielle par le nez.

L’utilisation topique est une application directe d’huiles essentielles sur votre peau, et l’utilisation interne signifie que vous utilisez des huiles essentielles comme ingrédients alimentaires ou des suppléments.

Alors que certaines études montrent que certaines huiles essentielles ont des pouvoirs de guérison (tels que l’huile d’arbre à thé, qui a élevé des effets antimicrobiens et tue certains types de bactéries, virus et champignons), la preuve de l’efficacité d’autres huiles essentielles est souvent anecdotique et vous devriez ne pas se fier indûment à leurs propriétés médicinales (1).

Le résumé : Les huiles essentielles sont des extraits de plantes très concentrés qui ont de nombreux effets thérapeutiques. Certains d’entre eux sont fondés sur des preuves, tandis que d’ autres sont anecdotiques.

Huiles essentielles peuvent provoquer des allergies?

Bien que certains des effets de guérison des huiles essentielles sont, de nombreux mythes scientifiquement prouvé entourent ces substances ainsi.

L’un de ces mythes est l’affirmation que les huiles essentielles ne peuvent pas causer des allergies, car ils contiennent des substances à base de plantes purement naturelles.

Malheureusement, les substances naturelles peuvent provoquer de graves réactions allergiques sur la peau (lorsqu’ils sont appliqués localement) et même un choc anaphylactique (lorsqu’ils sont ingérés).

Pour comprendre pourquoi les huiles essentielles peuvent provoquer des allergies, il faut rappeler quelque chose de la chimie.

Les principes actifs des huiles essentielles sont principalement monoterpènes et terpènes et sesquiterpènes et terpènes. Ceux-ci comprennent des atomes de carbone, et également de l’oxygène, sous forme d’alcool, une cétone ou un groupe aldéhyde (2).

Certaines substances actives des huiles essentielles contiennent également des doubles liaisons entre les atomes de carbone couramment dans les acides gras insaturés et autres produits chimiques.

Lorsque vous exposez monoterpénoïdes et sesquiterpénoides à l’air (par exemple après l’ouverture d’une bouteille d’huile essentielle), l’oxydation se produit, ce qui entraîne éventuellement dans gâterie d’huile.

Il est similaire au vin, qui se transforme en vinaigre si consommé rapidement après l’ouverture.

groupes d’alcool à monoterpénoïdes et sesquiterpénoides transforment ainsi en aldéhydes et acides.

L’oxydation réduit non seulement les effets thérapeutiques des huiles essentielles, mais génère aussi des substances et des allergènes qui peuvent irriter la peau et provoquer une réaction allergique.

Spoiled (oxydées) les huiles essentielles peuvent provoquer diverses éruptions cutanées et les allergies.

La deuxième raison pour laquelle les huiles essentielles provoquent des réactions allergiques est haptènes.

Les haptènes sont de petites molécules qui se lient aux protéines dans le corps et produisent des protéines dites haptène.

Les huiles essentielles peuvent provoquer des réactions allergiques

Ceux-ci provoquent souvent une réponse immunitaire et provoquer des réactions allergiques.

Un exemple d’un haptène qui peut causer une réaction anaphylactique grave est la pénicilline, un antibiotique couramment utilisé (3).

Si vous êtes allergique à la pénicilline, vous devez en informer votre médecin et obtenir d’autres antibiotiques quand vous avez besoin.

Une autre substance qui agit comme un haptène et déclenche une réponse immunitaire lorsqu’ils sont liés à des protéines humaines dans la peau est le nickel.

Le nickel est couramment utilisé pour faire des bijoux et une personne qui a une allergie au nickel ne devrait pas porter des bijoux fabriqués à partir de ce matériau (4).

Le résumé : Les huiles essentielles peuvent provoquer des réactions allergiques , car ils contiennent des substances appelées haptènes qui déclenchent une réponse du système immunitaire. Qu’est – ce Ismore, une fois les huiles essentielles ouvertes, subissent une oxydation, ce qui se traduit par la production d’autres éléments, qui peuvent irriter la peau ou causer un choc anaphylactique.

Quelles huiles essentielles provoquent les plus fortes réactions allergiques?

Vous devriez savoir que les réactions allergiques aux huiles essentielles sont rares.

Mais cela ne signifie pas que vous n’avez pas besoin d’être prudent lors de l’utilisation des huiles essentielles.

Des études suggèrent que le risque de réactions allergiques est plus élevé pour certaines huiles essentielles.

Par exemple, l’huile essentielle de Géranium peut provoquer une réaction allergique si ne sont pas stockés correctement.

L’oxydation de l’huile essentielle de géranium génère un allergène puissant appelé géraniol (5).

De même, arbre à thé d’huile essentielle peut provoquer une réaction allergique parce que l’oxydation produit époxydes, qui sont aussi des allergènes puissants (6).

Enfin, l’huile essentielle de lavande contient de l’acétate de linalyle.

L’oxydation transforme l’acétate de linalyle à hyperoxides et des époxydes.

Les deux peuvent causer des réactions allergiques graves (7).

L’huile essentielle de noix de coco contient des acides gras DEA cocamide (diéthanolamine) qui peuvent causer des allergies de contact.

Parce que les entreprises de beauté utilisent cette huile dans leurs produits, vous devriez être très prudent lors de l’application d’huile essentielle de noix de coco (8).

l’huile de menthe poivrée peut également provoquer des effets secondaires peau et des voies respiratoires et des réactions allergiques, y compris la dermatite de contact. Il contient du menthol, qui est un allergène puissant (9).

Lavande, jasmin, bois de rose, laurier, huiles essentielles d’eucalyptus et d’agrumes peuvent également provoquer une dermatite de contact et des réactions allergiques sur la peau (10).

Bien que les huiles essentielles mentionnées ci-dessus sont les plus susceptibles de provoquer des réactions allergiques, une huile essentielle peut déclencher une réponse immunitaire.

Toutes les huiles essentielles peuvent contenir des allergènes, ce qui peut provoquer une réaction allergique grave (11).

Une étude récente a révélé que près de 80 huiles essentielles peuvent provoquer des allergies de contact (12).

, Vous devez donc être prudent et utiliser les huiles essentielles qu’avec le consentement préalable de votre médecin.

Le résumé : Géranium, jasmin, de lavande, noix de coco, menthe poivrée, d’agrumes, arbres de bois de rose ou de thé huiles essentielles sont certaines huiles largement utilisées, ce qui peut provoquer des réactions allergiques cutanées ou respiratoires graves.

Les symptômes d’une réaction allergique aux huiles essentielles

Les symptômes d’une réaction allergique aux huiles essentielles dépendent de la façon dont vous utilisez les huiles.

allergie de contact de la peau aux huiles essentielles

Si vous utilisez des huiles essentielles par voie topique et les appliquer directement sur la peau, la réaction allergique la plus courante est la dermatite de contact.

Les symptômes de la dermatite de contact allergique sont à la fois locale et systémique et comprennent des boutons rouges sur la peau (éruption cutanée), l’enflure et des démangeaisons au point de contact, difficulté à respirer, des picotements de la langue, etc. (13).

La deuxième manifestation de la peau typique de l’allergie aux huiles essentielles est l’urticaire (urticaire), qui est une inflammation de la peau causée par la libération excessive d’histamine à partir des cellules du système immunitaire.

Histaminique fait de petits vaisseaux sanguins « fuite », qui se traduit par un gonflement des couches profondes de la peau (angioedème).

D’autres symptômes de l’urticaire comprennent démangeaisons bosses rouges sur la peau et « blanchissement » (lorsque vous appuyez sur la bosse, il devient blanc).

réaction allergique respiratoire à l’huile essentielle

Les principes actifs des huiles essentielles que vous inspirez peuvent causer des allergies respiratoires.

Les symptômes des allergies respiratoires aux huiles essentielles comprennent un écoulement nasal, des éternuements, une respiration sifflante et, dans les cas graves, des crises d’asthme ou l’anaphylaxie.

L’anaphylaxie est une réaction allergique grave, qui se manifeste par des démangeaisons, de la gorge et de la langue gonflée, l’essoufflement, des vomissements et baisse soudaine de la pression (14).

Il est une condition mortelle qui nécessite une attention médicale immédiate.

Réaction allergique à l’ingestion d’huile essentielle

Les experts ne recommandent généralement pas l’ingestion d’huiles essentielles, mais si vous le faites, vous pouvez être à risque d’une réaction allergique.

Les symptômes d’une réaction allergique à l’huile essentielle d’ingestion sont les vomissements, la diarrhée, éruption cutanée, ou des difficultés respiratoires.

Si vous vous sentez un de ces symptômes après l’ingestion d’une huile essentielle, consulter immédiatement un médecin.

Le résumé : Les symptômes de l’ allergie aux huiles essentielles dépendent de la façon dont ces huiles sont utilisées et des éruptions cutanées, urticaire, démangeaisons, œdème de Quincke, essoufflement, écoulement nasal, l’ asthme, des vomissements ou de la diarrhée.

Comment utiliser les huiles essentielles en toute sécurité?

Les huiles essentielles ont de nombreux avantages pour votre santé, mais ils peuvent aussi provoquer des réactions allergiques.

Par conséquent, il est nécessaire de les utiliser correctement.

Voici quelques conseils pratiques sur la façon d’utiliser les huiles essentielles en toute sécurité.

  • Achetez uniquement des huiles essentielles de qualité de fabricants renommés (doTERRA, etc.).
  • Ne jamais utiliser d’huile essentielle non diluée, mais toujours diluer avant de l’utiliser, suivant les instructions du fabricant. Il est préférable d’ajouter quelques gouttes d’huile essentielle à la crème hydratante ou lotion et appliquez sur la peau.
  • Ne pas appliquer les huiles essentielles à vos yeux ou les oreilles (ou sur la peau près de vos yeux).
  • Ne pas utiliser les huiles essentielles sur la peau endommagée ou blessée.
  • Si vous utilisez des huiles essentielles dans la cuisine recettes au lieu des épices ou des herbes, ajouter quelques gouttes à la nourriture.
  • Avant d’utiliser une huile essentielle sur la peau, toujours tester la réaction allergique de la peau en appliquant l’huile sur de petite surface de peau. Si les symptômes d’allergie (rougeurs, démangeaisons, essoufflement, étourdissements, etc.) apparaissent après l’application d’huile essentielle, cesser d’utiliser immédiatement l’huile et consulter un médecin.
  • Stocker les huiles essentielles correctement, dans un endroit sec, frais et sombre et ne pas les utiliser si elles sont plus de trois (3) ans. 

La ligne de fond

Vous pouvez être allergique aux huiles essentielles.

Bien que les huiles essentielles sont des extraits très concentrés à partir de matières végétales naturelles, ils peuvent être oxydées.

L’utilisation de oxydée (gâtée) huile essentielle augmente le risque d’une réaction allergique. La durée de vie maximale des huiles essentielles est de 3 ans.

En outre, les huiles essentielles contiennent des haptènes qui se lient aux protéines humaines et peuvent activer la réponse immunitaire de votre corps.

Utilisez des huiles essentielles uniquement avec le consentement préalable de votre médecin, et si vous avez des symptômes d’allergies, cesser d’utiliser l’huile et demander un avis médical rapide.

» Traiter » Est-ce que les huiles essentielles déclenchent des réactions allergiques?