Des trous dans la définition: les amygdales, les symptômes, le traitement et la prévention

Des trous dans les amygdales ont été récemment beaucoup discuté. Beaucoup de gens se inquiètent quand ils voient des trous petits ou grands dans leurs amygdales, parfois avec des taches, du pus (substance blanche) ou même caséums (de tonsilloliths). Vous pouvez voir des trous dans vos amygdales bien souvent que cette question est un symptôme très fréquent de nombreux troubles, y compris la gorge streptococcique, la mononucléose, mal d’oreille et même le cancer par voie orale.

Contenu

  • Quels sont les amygdales?
  • Adénoïdes (amygdales pharyngées)
  • amygdales tubaires (amygdales du tore tubarius)
  • Palatine (les amygdales amygdales faucial ou seulement) amygdales
  • amygdales linguales
  • Pourquoi obtenez-vous des trous dans les amygdales?
  • Inflammation 
  • la formation de Scar
  • revêtement de trou amygdale et pierres 
  • Les troubles, qui peuvent provoquer des trous dans les amygdales
  • GAS (streptocoque du groupe A) infection
  • Infection virale
  • Cancer
  • mononucléose
  • Le tabagisme et une mauvaise hygiène bucco-dentaire
  • Comment traiter les trous dans les amygdales?
  • Streptocoque du groupe A
  • pharyngite virale
  • Cancer de la bouche
  • Mononucléose infectieuse
  • caséums
  • Prévention des trous dans les amygdales?
  • Les plats à emporter

Voici un article détaillé, fondée sur des preuves sur les causes, les symptômes et les options de traitement pour les trous dans les amygdales, y compris les facteurs de risque et le diagnostic différentiel.

Quels sont les amygdales?

Les amygdales sont des organes de forme ovale situés à l’arrière de la gorge. Anatomiquement, il existe quatre différents types d’amygdales (1):

Adénoïdes (amygdales pharyngées)

Ceci est un amygdale situé sur le toit de votre pharynx. Il a tendance à grandir dans l’enfance, et quand tu seras, il devient plus petit et pratiquement invisible.

Lorsque pharyngées amygdales deviennent trop grands, ils peuvent causer le ronflement et les troubles respiratoires chroniques. Voilà pourquoi certaines personnes ont besoin d’une intervention chirurgicale (adénoïdectomie) pour les faire retirer.

amygdales tubaires (amygdales du tore tubarius)

Chacun a deux amygdales tubaires, une à chaque ouverture de la trompe d’Eustache, sur la paroi du nasopharynx. Vous ne serez pas en mesure de voir vos amygdales tubaires car ils sont cachés au plus profond sur la face arrière latéral de votre cavité buccale.

Palatine (les amygdales amygdales faucial ou seulement) amygdales

Ce sont les amygdales, où vous pouvez voir quelques trous, comme un symptôme de divers troubles et les problèmes décrits ci-dessous.

Ces amygdales sont situées à l’arrière de la gorge, dans une crypte amygdale soi-disant, l’un à droite et un à gauche.

amygdales palatines être enflammé (amygdalite) et leur forme et leur changement d’apparence (devenir plus grande, ont des trous à l’intérieur soit clair ou rempli de substance blanche, du pus ou des pierres).

Si vous continuez à obtenir un mal de gorge, les infections streptocoque, et d’autres troubles respiratoires très souvent ou de façon répétée, vous pouvez obtenir vos amygdales palatines enlevés par une intervention chirurgicale appelée amygdalectomie.

amygdales linguales

Comme son nom l’indique, ces amygdales sont situées à la racine de la langue, de chaque côté.

Encore une fois, ils ne causent généralement des problèmes, et vous ne pouvez pas trouver et les voir dans votre bouche lorsque vous essayez d’examiner vos amygdales devant un miroir.

Tous ces quatre groupes de végétations (ou amygdales pharyngées, les amygdales, les amygdales tubaires et amygdales palatines) forment amygdales linguales anneau de Waldeyer amygdale, qui a une importante fonction immunitaire.

Tous les amygdales sont constitués d’un tissu lymphatique (principalement des lymphocytes T, les cellules sanguines chargées de la réponse immunitaire aux infections microbiennes et irritation).

Par conséquent amygdales sont « agents de sécurité » empêchant la pénétration des bactéries, des virus et autres microbes profondément dans vos poumons et de l’intestin.

Comme la réponse immunitaire primaire est une inflammation, une inflammation des amygdales et deviennent douloureuses quand ils combattent les germes nocifs. Cette réponse inflammatoire est l’une des principales causes de trous dans les amygdales.

Le résumé : Les amygdales sont une partie essentielle de votre système immunitaire et protège votre corps contre les infections microbiennes nuisibles. Il existe quatre types de langues (amygdales, palatines, tubaires et pharyngées). Vous ne pourrez voir des trous, des ampoules et d’ autres changements sur vos amygdales palatines que les trois autres sont cachés sous amygdales d’ autres tissus et habituellement pas visibles.

Pourquoi obtenez-vous des trous dans les amygdales?

Vous devez savoir que d’avoir des trous dans votre amygdales est très fréquent et presque tout le monde a quelques-uns.

Il existe plusieurs procédés différents impliqués dans la formation de trous amygdale.

Voici un aperçu rapide.

Inflammation 

Comme vous le savez, amygdales sont une partie essentielle de la réponse immunitaire aux germes nocifs et protéger votre corps contre l’infection externe.

Les amygdales sont constitués de cellules, qui attaquent les bactéries et les virus par « ingestion » les utilisant un processus appelé phagocytose.

Après la cellule engloutit le microbe (ou toute autre particule solide nuisible), il meurt, laissant un trou minuscule dans vos amygdales.

Ont des millions de amygdales cellules phagocytaires et doivent beaucoup « manger » des microbes pour protéger le corps contre les infections respiratoires et d’autres.

Lorsque des millions de ces cellules phagocytaires meurent, ils peuvent créer des trous dans vos amygdales, visibles à l’oeil nu.

Le procédé décrit ci-dessus est calledinflammation, et il est l’une des causes les plus courantes de trous dans vos amygdales (2).

la formation de Scar

Vous savez probablement que lorsque vous coupez votre peau assez profondément votre corps guérit la plaie par la formation d’une cicatrice.

Cependant, une cicatrice ne consiste pas les mêmes cellules que le tissu d’origine. Il est composé de fibres (cellules appelées fibroblastes) et est un peu différent que les cellules saines.

Et non seulement l’apparence des cicatrices différentes qu’un tissu sain, mais ils ont aussi « déforment » le tissu sain.

Le tissu cicatriciel peut former des trous dans vos amygdales.

cicatrices amygdale ne sont pas la même chose que la cicatrice que vous pourriez avoir après l’ablation chirurgicale des amygdales. Si vous avez votre ablation des amygdales, vous êtes sans risque d’avoir des trous dans les amygdales (par exemple, pas = pas de trous amygdales).

revêtement de trou amygdale et pierres 

L’inflammation et des cicatrices font des trous dans vos amygdales. Parfois, ces trous ne sont que des trous sans dépôts ou la sécrétion (par exemple, un mal de gorge causée par une infection virale des voies respiratoires).

Toutefois, dans le cas d’une infection bactérienne de vos amygdales (amygdalite bactérienne de) ou des complications (telles que parapharyngée ou abcès amygdalien), trous dans vos amygdales peuvent être remplies de pus (2, 3).

Pus est « substance blanche ou jaune », qui est fabriqué par une bactérie pyogène (formant du pus), tels que le gaz (streptocoque du groupe A), qui est l’une des principales causes de amygdalite bactérienne.

la formation de pus est également typique pour la mononucléose et la diphtérie (4, 5).

Parfois, des trous dans les amygdales peuvent se remplir avec des matériaux différents (tels que la nourriture, les débris cellulaires, etc.).

Cette substance se coince dans le trou ou crypte amygdale, et les germes nocifs dans la bouche peut transformer en pierres de l’amygdale (de tonsilloliths) à travers le processus de calcification.

En plus du calcium, des pierres d’amygdale contiennent habituellement le phosphore, le magnésium, l’ammoniaque et de carbonate.

Le résumé : l’inflammation et scarifications sont les processus typiques impliqués dans le développement des trous dans les amygdales. Parfois , des trous d’amygdale sont remplis de pus (produit par des bactéries) ou caséums.

Les troubles, qui peuvent provoquer des trous dans les amygdales

Vous devriez savoir qu’il n’y a pas de maladie médicale appelée « trous dans » amygdales. Ils ne sont que des symptômes de divers troubles, qui sont inoffensifs et certains d’entre autres sont graves.

Par conséquent, vous devez toujours consulter un médecin si vous voyez des trous, des ampoules, du pus ou des pierres dans vos amygdales, l’examen médical approprié est nécessaire pour écarter certaines questions graves.

Voici un aperçu des troubles, qui sont souvent associés à des trous dans les amygdales.

GAS (streptocoque du groupe A) infection

Streptocoque du groupe A est une bactérie, ce qui provoque l’amygdalite aiguë. Il existe plusieurs types de gaz, et le plus virulent est Streptococcus pyogenes (6, 7).

Cette bactérie provoque une inflammation aiguë des amygdales, qui est accompagnée de fièvre, maux de gorge, et déglutition douloureuse (8).

Amygdalite aiguë causée par GAS nécessite habituellement un traitement antibiotique et est associé à la formation d’un revêtement jaune ou blanc sur vos amygdales.

Amygdales peut également être gonflé avec des trous ou des ampoules.

Voici une image montrant des trous d’amygdale remplis de pus causés par streptocoque du groupe A.

Amygdales infection post streptococcique peut avoir des trous remplis de pus blanc ou jaune

Infection virale

Un mal de gorge et des trous dans les amygdales sont également des symptômes d’infection respiratoire virale.

Contrairement à l’infection à gaz, il n’y a généralement pas de pus ou d’un revêtement blanc sur vos amygdales dans le cas d’une amygdalite virale.

Vous pouvez juste développer des trous ou des ampoules dans les amygdales. En outre, votre fièvre a tendance à être plus faible que dans le cas de streptocoque du groupe A amygdalite.

Les antibiotiques sont inutiles dans le traitement des angines virales, de sorte que le seul traitement possible est de boire beaucoup de thé, manger assez de vitamines et de prendre des médicaments pour abaisser votre température (médicaments antipyrétiques tels que l’ibuprofène ou Paracétamol) (8).

Cancer

Des trous dans les amygdales peuvent être l’un des symptômes du cancer de la bouche.

Ce type de cancer affecte la gorge (une partie appelée oropharynx) (9).

En plus des amygdales, les cellules cancéreuses peuvent se développer sur la langue, le palais mou (section loin de votre toit de la bouche).

Amygdale cancer a été associé à une infection par le HPV (papillomavirus humain), en particulier, le type de HPV16.

Les fumeurs sont également plus à risque d’obtenir des trous dans les amygdales à la suite d’un cancer oropharyngé (9).

Si vous voyez des trous, des ampoules ou des nodules sur vos amygdales ou dans les environs, ou si vous avez des difficultés à avaler ou de parler (par exemple, s’il y a un changement inattendu de votre voix), consultez votre médecin immédiatement et demander un examen approprié. La plupart du temps, tout ira bien, mais certains essais doivent être effectués rapidement pour éliminer le cancer.

mononucléose

Mononucléose (également appelé “mono” en abrégé) est causée par EBV (virus d’Epstein-Barr).

Il est une maladie grave, en commençant par des symptômes comme un mal de gorge (souvent associée à la mauvaise haleine nauséabonde), maux de tête et de la fatigue (10).

Vos amygdales sont généralement affectés.

Vous pouvez voir quelques trous dans vos amygdales, avec du blanc à revêtement jaune ou taches (10).

Ganglions lymphatiques du cou peuvent être gonflées et douloureuses.

Le traitement médical est nécessaire, et vous devriez voir votre médecin immédiatement si vous développez des symptômes ci-dessus.

Fatigue, blanc à trous enduits jaunes dans vos amygdales et nauséabondes mauvaise haleine sont les symptômes les plus courants de la mononucléose et nécessitent une attention médicale immédiate.

Le tabagisme et une mauvaise hygiène bucco-dentaire

Fumeurs (y compris vaping ou la cigarette électronique) a de nombreux risques pour la santé et est directement associée à des trous dans les amygdales, car elle augmente le risque de pierres de l’amygdale (aussi appelé noix de gorge ou tonsilloliths).

Cigarette et la fumée de tabac contiennent des milliers de gaz et de molécules, qui affectent votre santé à bien des égards.

Lorsque vous fumez votre appareil respiratoire est endommagé au fil du temps, et sa fonction d’auto-nettoyage devient douteux.

Cela favorise la prolifération des bactéries et des champignons nocifs dans votre bouche.

Lorsque vous avez des trous dans vos amygdales (en raison de l’inflammation précédente, la maladie ou à la suite de la cicatrisation), les débris de cellules alimentaires ou mortes peut se coincer dans ces trous, et les bactéries nocives en combinaison avec de la fumée de cigarette peut transformer les débris en pierres (par le processus appelé calcification).

caséums peuvent être minuscules, mais parfois ils peuvent devenir énormes.

En plus du calcium, ils sont également riches en autres minéraux tels que le magnésium et le phosphore.

Les symptômes de caséums comprennent halitose (mauvaise haleine), sensation de douleur en avalant et récurrentes épisodes graves d’infection amygdale (amygdalite). Vous pouvez également détecter un corps étranger à l’arrière de la gorge et ont un goût métallique dans la bouche (11).

Voici comment une pierre amygdale ressemble.

caséums sont très fréquentes chez les fumeurs et les adolescents

Parfois, vous pouvez avoir aucun symptôme et ont encore un grand tonsillolith dans la gorge.

Si vous ne nettoyez pas vos dents et de la bouche régulièrement, vous prenez également un risque plus élevé de développement en pierre amygdale comme les bactéries formatrices de plages sont celles qui transforment les petits débris alimentaires piégés dans vos amygdales dans les écrous de la gorge.

Si vous voyez quelque chose de suspect sur vos amygdales ou dans les environs, obtenir un rendez-vous avec votre médecin le plus tôt possible.

Comment traiter les trous dans les amygdales?

Comme vous le savez déjà, des « trous » est dans les amygdales pas un trouble médical, mais plutôt un symptôme de diverses maladies.

Par conséquent, il est toujours nécessaire d’obtenir un rendez-vous avec votre médecin pour diagnostiquer le problème et de recommander des options de traitement appropriées.

Les options de traitement pour les trous dans la amygdales dépendent de la maladie sous-jacente.

S’il n’y a pas de rejet ou de pus (par exemple, des trous d’amygdale réguliers), la direction sera tout à fait différente que dans le cas de pus ou des trous remplis de pierre dans les amygdales.

Voici trois présentations communes de trous dans les amygdales: 1 = remplies de pus, 2 = pierre amygdale, 3 = trou normal dans les amygdales

Voici un aperçu des principales options de traitement (en fonction du trouble sous-jacent):

Streptocoque du groupe A

GSA (principalement Streptococcus pyogenes) est l’une des causes de la amygdalite bactérienne les plus courants (inflammation des amygdales et du pharynx).

L’un des symptômes de l’infection GSA sont des trous dans les amygdales, le plus souvent remplies de pus.

D’autres symptômes sont la fièvre (plus de 38 ° C ou 100,4 ° F), maux de gorge, des difficultés à avaler, etc.

Groupe Une infection à streptocoque est associée à des complications mettant en danger la vie, de sorte que même une infection de la gorge « légère » ou pharyngite doivent être gérées de façon appropriée pour éviter STSS fatale (streptococcique syndrome toxique-choc) et d’autres troubles graves, comme la fièvre rhumatismale ou post streptococcique glomérulonéphrite (d’une déficience grave de la fonction rénale).

La première ligne de traitement sont des antibiotiques, habituellement la pénicilline par voie orale ou l’amoxicilline. Si vous êtes allergique à la pénicilline, votre médecin vous prescrit des antibiotiques non-pénicilline, comme la céphalexine, la clindamycine, azithromycine, etc. (12)

Vous pouvez aussi avoir besoin de prendre des médicaments analgésiques et antipyrétiques pour gérer la fièvre (paracétamol ou AINS).

Et vous devriez également avoir un repos, rester au lit, boire suffisamment de liquides pour prévenir la déshydratation.

pharyngite virale

pharyngite virale (ou amygdalite) est causée par différents groupes de virus, y compris rhinovirus, adénovirus, EBV virus (Epstein-Barr) (l’agent causal de la mononucléose – voir ci-dessous), le HSV (virus herpès simplex), le virus de la grippe, le virus parainfluenza, coronavirus, le virus respiratoire syncytial (RSV), CMV (cytomegalovirus) et le virus de l’immunodéficience humaine.

Les symptômes de l’amygdalite virale comprennent un mal de gorge, des trous dans les amygdales (habituellement sans pus, mais dans le cas de la mononucléose, vous pouvez avoir des taches blanches ou jaunes sur vos amygdales et la mauvaise haleine nauséabonde) et la fièvre (généralement inférieure à 38 ° C ou 100,4 F).

Il n’y a pas de traitement spécifique pour les trous dans les amygdales causés par une pharyngite virale, mais certaines personnes peuvent bénéficier de gargarismes d’eau salée (une cuillère à café de sel dans un verre d’eau tiède).

Acétaminophène ou les AINS sont recommandés pour le contrôle de la fièvre (13).

Cancer de la bouche

Si vous avez des trous dans les amygdales en raison de cancer de la bouche, ce serait probablement présent comme des ampoules non douloureuses ou des trous dans les amygdales.

Si vous voyez quelque chose de suspect sur vos amygdales ou dans la bouche, vous devriez toujours obtenir un rendez-vous médical le plus tôt possible.

Les fumeurs sont plus à risque en ce qui concerne le développement du cancer de la bouche, mais ce trouble peut également affecter les non-fumeurs et les personnes saines habitudes de vie.

En fonction du type de tumeurs, la radiothérapie, la chimiothérapie, la chirurgie et la thérapie biologique sont les options de traitement standard (14).

Mononucléose infectieuse

L’agent causal de la mononucléose est EBV (virus Ebstein-Barr). Les symptômes de la mononucléose incluent la fatigue, des trous dans les amygdales avec du blanc à taches jaunes, des ganglions lymphatiques enflés et une odeur nauséabonde de la bouche.

Malheureusement, il n’y a pas de traitement spécifique pour la mononucléose infectieuse.

Elle est causée par un virus et des antibiotiques serait inutile.

Les symptômes de cette maladie disparaissent habituellement en quelques semaines.

Vous devriez avoir un repos, boire beaucoup de liquides et de suivre un régime alimentaire sain que la maladie affecte également la fonctionnalité du foie (15).

caséums

Parfois, les débris alimentaires ou de la cellule, qui remplissent des trous dans vos amygdales, calcifier, qui se traduit par des pierres d’amygdale.

Les symptômes de caséums comprennent la mauvaise haleine, la difficulté à avaler et des douleurs à l’oreille (irritation à l’arrière de la bouche près tubaire peut causer de la douleur de l’oreille).

Si vous avez une pierre amygdale, vous devriez voir votre médecin le plus tôt possible.

Les options de traitement pour caséums comprennent (11):

  • Aucun traitement : si votre pierre ne cause aucun problème, aucun traitement spécial est nécessaire.
  • Les antibiotiques : parfois votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques pour tuer les germes (bactéries) dans la bouche, qui transforment la nourriture et les débris cellulaires en pierres de l’ amygdale.
  • L’ ablation chirurgicale : si vos caséums deviennent trop grandes, sont douloureuses et gênantes, votre médecin peut suggérer leur ablation chirurgicale.
  • Eau salée gargarisme : si vous souffrez d’ une amygdalite, qui est l’ un des symptômes de caséums, l’ eau salée gargarisme (une cuillère à soupe de sel diluée dans un verre d’eau tiède) peut soulager l’inflammation.
  • Le traitement à domicile : certaines personnes tentent de déloger les pierres de l’ amygdale à l’ aide d’ un coton – tige de cure – dents ou de coton , mais nous ne recommandons pas que la gorge et la zone autour des amygdales, en particulier, est très sensible et toucher l’amygdale peut entraîner une toux ou des vomissements (due à l’ irritation des nerfs et pneumogastrique glossopharyngien).

Le résumé : Traitement des trous dans les amygdales dépend de la maladie sous – jacente. Vous devriez toujours obtenir un rendez – vous avec votre médecin pour diagnostiquer le problème et de proposer des options appropriées pour la gestion de votre trouble médical.

Prévention des trous dans les amygdales?

La meilleure façon d’éviter des trous dans les amygdales est de prévenir les maladies, qui peuvent leur causer. Prenez soin de vos dents et la cavité buccale.

Se brosser les dents au moins deux fois par jour – le matin et avant le coucher et apprendre à se brosser les dents correctement.

Vous devez vous brosser les dents, le palais et la langue et utiliser la soie dentaire régulièrement pour se débarrasser de la plaque dentaire, qui est plein de germes nocifs qui peuvent provoquer des trous dans les amygdales.

Si vous souffrez d’une amygdalite récurrente (infection et inflammation des amygdales), votre médecin peut suggérer l’ablation chirurgicale des amygdales.

Aussi, si vous êtes un fumeur, essayez d’arrêter de fumer.

Les plats à emporter

« Des trous dans les amygdales » est pas un trouble médical, mais un symptôme de diverses maladies, y compris l’infection streptococcique, la mononucléose, le cancer (par exemple, un lymphome ou cancer de la bouche) et caséums.

Les processus impliqués dans le développement des trous dans les amygdales comprennent l’inflammation et la cicatrisation.

Parfois, les trous sont clairs (amygdales trous réguliers dans les amygdales), alors que d’autres fois ils peuvent être remplis de pus (infection bactérienne) ou caséums (calcification).

Vous devriez consulter immédiatement un médecin si vous voyez des trous, des ampoules, des nodules et des structures similaires sur vos amygdales.

» Traiter » Des trous dans la définition: les amygdales, les symptômes, le traitement et la prévention