Est-il sûr de prendre Ginger pendant l’allaitement?

Le gingembre est une plante médicinale qui a été utilisé pour traiter une gamme de conditions, y compris les rhumatismes, l’arthrite, les douleurs musculaires, les entorses, les maux de gorge, et les infections par des vers parasites. La racine ou rhizome est utilisé sous diverses formes telles que séchées et réduites en poudre, frais comme du jus ou du thé, ou même comme une huile. Ginger a une saveur forte qui enrichit le goût des aliments et est utilisé pour la saison des aliments différents. Mais, est-il sûr de manger le gingembre pendant l’allaitement?

Peut Ginger et l’allaitement travailler ensemble?

Le gingembre peut certainement aller de pair avec l’allaitement. Certaines études suggèrent que le gingembre améliore la production de lait maternel. En outre, le gingembre pose aucun effet négatif sur le bébé. Cependant, vous devez éviter les suppléments de gingembre disponibles sur le marché jusqu’à ce que vous consultez votre médecin. 

Voici quelques avantages de gingembre lorsqu’ils sont pris pendant l’allaitement:

1. Se débarrasser des nausées

La consommation de gingembre est connu pour aider à prévenir les symptômes de vomissements et nausées matinales; et comme la nausée est fréquente pendant la lactation, une tasse de thé au gingembre le matin peut vous donner un début calme la journée.

2. Digestion Stimulez

Parce que les mères qui allaitent sont sujettes à souffrir de ballonnements, la constipation, l’indigestion et le gaz, ils peuvent obtenir un soulagement en prenant le gingembre lors de l’allaitement. Ginger contribue également à améliorer l’appétit et augmenter les niveaux d’énergie.

3. Troubles respiratoires de combat

La consommation de thé au gingembre peut aider à la prévention des troubles respiratoires et le soulagement de la congestion nasale. Il lutte aussi contre les allergies environnementales et soulage le rhume. Ce sont de bonnes raisons de combiner le gingembre et l’allaitement.

4. Basse inflammation

Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires et, fournit donc le soulagement de douleurs musculaires et des articulations sévères.

5. Améliorer la circulation sanguine

Les minéraux essentiels, acides aminés et vitamines contenus dans le thé au gingembre améliorer la circulation sanguine dans tout le corps. Cela soutient la santé du cœur et protège contre les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques.

6. Renforcer l’immunité

Le gingembre a des propriétés immunitaires stimulant avec la permission de son contenu antioxydant. Prendre le gingembre contribue à améliorer la résistance du corps à la maladie.

7. Réduire le stress

Ginger a un effet calmant sur le corps. Il aide à réduire le stress et les niveaux de l’hormone du stress, le cortisol.

Quand Shun Ginger Lors de l’allaitement

Alors que le gingembre et l’allaitement est une pratique sans danger pour la majorité des mères qui allaitent, il devrait être évité dans les cas suivants:

  • La consommation de gingembre non cuits durant les premiers stades après la livraison est interdite si importante perte de sang a eu lieu lors de l’accouchement. La prise de gingembre cru accélère le risque d’hémorragie chez les mères qui allaitent.
  • Le thé de gingembre peut réduire l’efficacité de certains médicaments comme ceux de la coagulation sanguine, le diabète ou les maladies cardio-vasculaires. Par conséquent, ne pas prendre le thé au gingembre quand sur ce médicament.
  • Le gingembre doit être interrompu si les éléments de gingembre actifs peut provoquer une allergie chez le bébé, ce qui conduit à la diarrhée, des éruptions cutanées ou autres inconforts.

Comment consommer gingembre durant l’allaitement

Ayant racine de gingembre frais bouilli dans une tasse d’eau est l’une des méthodes les plus faciles de consommer le gingembre pendant l’allaitement.

  • Imprégnez quelques tranches de racines de gingembre cru haché dans 2-3 minutes.
  • Égoutter et servir le thé.

Pour un effet plus apaisant, ajouter le miel. Ci-dessous un exemple de combinaison de gingembre et l’allaitement.

Miel Thé et gingembre Préparation

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe. mon chéri
  • gingembre fraîchement hachée
  • tranche de citron
  • 1 tasse d’eau

Procédure

  • Ajouter une tasse d’eau dans une casserole et placez-le sur le poêle.
  • Ajouter le gingembre frais haché.
  • Laisser le mélange à ébullition jusqu’à ce qu’il vire au brun rougeâtre.
  • Passer au tamis et servir.
  • Ajouter un peu de miel et quelques gouttes de jus de citron pour une meilleure saveur.

Herbes à Evadé Bien que Lactating

Les herbes qui peuvent réduire des approvisionnements de lait

Pendant la phase de lactation, vous devez éviter de prendre des médicaments, y compris les préparations naturelles parce que certains d’entre eux sont connus pour affecter négativement la production de lait maternel. Il est sûr d’utiliser certaines de ces herbes quand ils sont utilisés dans la préparation des repas. Cependant, vous devez éviter les aliments préparés en utilisant des quantités plus grandes des herbes.

Consommer trop de sauge, menthe poivrée, gouttes contre la toux mentholée, le thé de sauge (surtout recommandé aux femmes pendant le sevrage) ou d’autres thé / aliments avec de grandes quantités de l’herbe spécifique peut être dangereux. Les herbes énumérées ci-dessous sont parfois utilisées par les mères qui allaitent lors du sevrage ou lors du traitement de l’offre excédentaire de lait. À moins de les utiliser à ces fins, les éviter:

  • noyer noir
  • Menthe poivrée (Mentha piperita) / Menthol
  • Origan
  • Robert Herb (Géranium de robertianum)
  • Mélisse
  • Vinca minor – herbe pervenche
  • Achillée
  • Salvia officinalis – sage
  • Thym
  • Oseille (Rumex acetosa)

Les herbes qui peuvent causer des dommages au bébé et / ou maman

Pendant la lactation, vous devez tenir à l’écart de certaines herbes qui peuvent vous mettre ou votre bébé en danger. Voici quelques-unes des herbes contre-indication:

» Traiter » Est-il sûr de prendre Ginger pendant l’allaitement?