Contractions musculaires tout le corps

On entend souvent les gens se plaindre de muscles au hasard dans leur corps commence à se contracter involontairement sans raison apparente. Ces spasmes peuvent être ressentis par une petite partie de tout muscle du corps. Quelle est la cause sous-jacente et l’explication de ce phénomène familier? Poursuivez votre lecture pour découvrir.

Muscle Tics tout le corps, pourquoi?

Si vous rencontrez des contractions musculaires de temps de temps, vous pouvez vous demander pourquoi il arrive. Voici 8 raisons pour lesquelles les muscles tics sur tout le corps se produit.

1. Causes courantes

Les causes les plus fréquentes, moins graves de contractions musculaires comprennent:

  • Exercice
  • L’anxiété et le stress
  • Déficiences nutritionnelles
  • La caféine et d’autres stimulants
  • Irritation des paupières ou de la surface de l’œil
  • La réaction aux médicaments, tels que les corticostéroïdes et les œstrogènes

Secousses des paupières, les mollets et les pouces est commun et inoffensif qui sont probablement causés par des raisons liées trivial style de vie. Il n’y a rien inquiétant à leur sujet que les symptômes sont susceptibles de disparaître dans quelques jours.

2. Bienveillant fasciculate Syndrome (BFS)

Bienveillant syndrome fasciculé ou le syndrome de convulsion musculaire est un trouble neurologique non menaçant. Son principal symptôme est des contractions musculaires sur tout le corps, ce qui pourrait influer sur les doigts, les bras, les jambes, le dos, les paupières ou même la langue. Vous pouvez également éprouver de l’anxiété, la douleur, la fatigue, l’engourdissement, fatigue musculaire, etc.

La raison exacte de BFS est encore à trouver. Mais ces tics peuvent être déclenchées en gardant les muscles au repos longtemps, soulagé par les volontaires en mouvement, et aggravé par l’infection, l’épuisement et le stress. Cette condition peut être soulagée en réduisant le stress, cesser de café, le tabac et d’autres stimulants, essayer des techniques de relaxation comme la méditation, la prise de suppléments alimentaires et des médicaments comme anti-anxiété ou de médicaments anti-épileptique.

3. hyperexcitabilité des nerfs périphériques

Cette condition est principalement caractérisée par des contractions musculaires, des crampes, transpiration abondante, veau rigide, muscles des jambes et du torse. Il comprend une multitude de conditions: Cramp syndrome de fasciculation – vous pouvez rencontrer des spasmes musculaires, ainsi que des douleurs, la rigidité et les crampes et l’intolérance à; Neuromyotonie ou « syndrome d’Isaac » – un trouble avec l’activité motrice constante.

Précise la cause est inconnue; Cependant, l’action auto-immune, la présence d’un cancer et une prédisposition génétique sont considérées comme des facteurs déclenchants. Les médecins peuvent choisir une approche symptomatique pour traiter cette condition. Par exemple, les anticonvulsivants comme la carbamazépine et la phénytoïne sont utilisés pour traiter les contractions musculaires, douleurs et rigidité. De temps en temps sont immunodépresseurs prescrits pour soulager.

4. sclérose latérale amyotrophique

la sclérose latérale amyotrophique est une maladie neurodégénérative progressive où l’obstruction de la communication entre le cerveau et le squelette sont obstruée en raison de la dégénérescence des neurones moteurs dans la moelle épinière et le cerveau.

Les symptômes primaires comprennent le muscle tics tout le corps, des spasmes musculaires et une raideur, une respiration laborieuse, difficulté à parler, à avaler et la mastication et une mauvaise coordination. La faiblesse musculaire et même corps complet paralysies peut en résulter plus tard. Un médicament appelé riluzole est un traitement privilégié; cependant, il ne fait que retarder l’avancement de la maladie.

5. Dystrophie musculaire

Il est un lot de maladies musculaires héréditaires, y compris la dystrophie musculaire de Duchenne, la dystrophie musculaire d’Emery-Dreifuss, membre-ceinture dystrophie musculaire et la dystrophie musculaire congénitale sont quelques-uns. La dystrophie musculaire de Duchenne est la plus fréquente qui touche seulement les hommes de jeune âge. Les principaux symptômes incluent la faiblesse musculaire qui commence par les jambes et la région pelvienne, entraînant la chute constante et la difficulté à se lever d’une position assise ou couchée et diminution progressive des compétences musculaires.

Le traitement tourne autour de la restauration de muscles et de retarder l’avancement de la condition. Prednisone est souvent prescrit; cependant, il peut avoir des effets néfastes à long terme. Sida comme fauteuil roulant, les marcheurs et les accolades peuvent être utilisés. De plus, la réalisation d’exercices de flexibilité est recommandée.

6. Les muscles faibles

Celui-ci appartient à un trouble neuromusculaire dans lequel le principal symptôme est la fragilité et l’instabilité des muscles. Muscle tics tout le corps et la rigidité musculaire sont également des symptômes communs. Ces troubles peuvent être hérités ou acquis.

Le traitement dépend de la cause de la condition. Une approche unifiée des médicaments et la thérapie physique est nécessaire pour aider à la fonction du patient. aides de soutien comme les accolades sont également utilisés. Dans certains cas, la chirurgie peut être conseillée.

7. amyotrophie spinale

Ceci est une condition génétique entraînant une atrophie des muscles volontaires des bras et des jambes. Les types sont classés selon le groupe d’âge qui est touché: le type I – 6 mois; type II – 2 ans; type III – 3 ans; Type IV – 20-30 ans (forme adulte) et la maladie de Kennedy – 20-40 ans (rare).

Les principaux symptômes sont une faiblesse musculaire, des tremblements et des spasmes suivis par la difficulté à respirer, de manger et de la faiblesse des membres. Elle est causée par une mutation du gène ou de l’absence du neurone moteur de survie (SMN-1) qui produit une protéine qui renforce les neurones moteurs. gène anormal conduit à la dégénérescence des neurones moteurs de la moelle épinière. Vous pouvez essayer la drogue et la thérapie physique avec des accolades de soutien (ou la chirurgie) et des dispositifs aidant respiratoires pour obtenir un soulagement.

8. Syndrome Isaacs

La dernière raison pour le muscle tics tout le corps est le syndrome d’Isaac. Ceci est un trouble neuromusculaire provoqué par hyperexcitablity et le dépassement des axones périphériques qui activent les fibres musculaires. Les principaux symptômes comprennent des spasmes musculaires, des convulsions, des sueurs, relaxations retardée, et le mal et affaibli musculaire. Ceux-ci sont visibles même pendant le sommeil ou sous anesthésie générale.

Les causes comprennent des réactions auto-immunes dans lesquelles les anticorps se lient aux canaux potassiques des nerfs périphériques. Une autre cause est acquise la radiothérapie. L’apparition de la maladie se situe entre les âges de 15-60. Le traitement comprend anticonvulsivants comme la carbamazépine et la phénytoïne pour gérer douleurs musculaires, la rigidité et des spasmes. Le pronostic de cette maladie est faible et peu claire. Il n’y a pas encore de remède connu.

» Traiter » Contractions musculaires tout le corps