Combien de miel est trop?


Le miel est considéré comme un complément nutritionnel extrêmement bénéfique et est également utilisé pour le traitement d’un certain nombre de maux. Il contient des propriétés antioxydantes et offre de nombreux avantages pour la santé. Cependant, comme avec toute autre nourriture, trop de miel peut causer certaines complications. Il est donc important d’apprendre combien le miel est trop et ne pas dépasser cette limite. Voici plus sur la quantité de miel est sûr de consommer, surtout quand vous avez certaines conditions de santé.

Combien de miel est trop?

Si vous êtes sur un régime alimentaire normal, équilibré, vous ne devriez pas consommer plus de 50 ml ou 10 cuillères à café de miel par jour . Il est important de garder à l’ esprit que ce montant est recommandé ne repose sur aucun point de vue médicinal et est essentiellement basée sur des conseils dans les magasins de miel. Telle est la raison pour laquelle il est souvent assez déroutant et difficile à localiser avec précision un montant que vous pouvez consommer sans avoir à se soucier des effets secondaires.

Un certain nombre de facteurs vous aidera à déterminer la quantité de miel que vous pouvez avoir. Votre régime alimentaire et le mode de vie auront un impact aussi. Ce que cela signifie est que si vous êtes physiquement actif et ne pas avoir beaucoup de sucre dans votre alimentation, la quantité recommandée de miel par jour pour vous sera différent de quelqu’un qui prend déjà des aliments à haute teneur en sucre et n’est pas actif.

Avertissement: toute miel est trop pour les nourrissons

Vous avez besoin de réfléchir à deux fois avant de donner du miel à vos enfants en bas âge. Ils ont le système digestif immature qui ne peut pas digérer les spores de botulisme trouvés dans un peu de miel. Cela peut conduire à botulisme et causer des symptômes tels que la faiblesse, la constipation, diminution de l’appétit, et la nonchalance. Incontrôlées botulisme peut également conduire à la paralysie musculaire et parfois entraîner la mort. Évitez de donner du miel à vos enfants de moins de 12 mois.

Effets secondaires de manger trop de miel

Sachant combien le miel est trop aidera à prévenir les effets secondaires associés à un surdosage. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles trop de miel peut être dangereux.

1. Des taux élevés de sucre dans le sang

Le miel est riche en sucre et n’a pas la fibre du tout. Votre corps va absorber le sucre qui conduira à un pic d’insuline. Votre corps n’absorbe pas la nourriture avec le sucre et la fibre qui rapidement, mais ce n’est pas le cas avec du miel. Il est donc important de limiter la consommation de miel.

2. Diminution de la santé dentaire

La consommation excessive de miel peut causer des problèmes dentaires. Elle peut affecter l’émail des dents et même causer pour former des cavités dentaires. Cela se produit parce que le miel contient de l’acide qui attire les bactéries acidophiles.

3. Hypotension

La plupart des gens pensent que l’hypertension est dangereuse, mais la pression artérielle peut également causer plusieurs complications. Tant de facteurs peuvent contribuer à une pression artérielle basse, mais vous pouvez éprouver cela parce que vous avez consommé trop de miel.

4. Complication digestif

Le miel est vraiment bon pour votre santé digestive, mais trop peut entraîner des effets négatifs et conduire à des problèmes tels que la diarrhée, des crampes d’estomac, des ballonnements et la constipation. Vous devez vous assurer que vous n’êtes pas consommer plus de 10 c. de miel par jour ou bien la quantité de fructose qu’il contient, il sera difficile pour les petits intestins d’absorber les nutriments.

5. Gastro-Gêne

Surconsommation de miel peut aussi conduire à des problèmes avec votre tractus gastro-intestinal. Encore une fois, cela se produit parce que le miel contient du fructose qui affecte le fonctionnement de votre intestin grêle et interfère avec l’absorption des nutriments. De plus, le miel est acide dans la nature et trop de cet acide peut endommager la muqueuse de l’estomac, des intestins et de l’oesophage, ce qui conduira à l’inconfort gastro-intestinal, y compris des ballonnements, des crampes d’estomac et la diarrhée.

6. Allergies

Vous devriez éviter de consommer du miel si vous êtes allergique au céleri et le pollen. Les personnes atteintes d’autres types d’allergies peuvent également remarquer leurs symptômes se aggravent après avoir consommé du miel. Gardez à l’esprit que si vous avez des allergies graves, vous voudrez peut-être éviter le miel complètement, car il peut conduire à une réaction toxique. Vous pouvez aussi finir par développer des allergies à cause de la consommation excessive de miel – problèmes les plus courants comprennent le changement de voix, l’inflammation pulmonaire, une respiration sifflante, difficulté à avaler, et des démangeaisons.

7. Risques Saignement

Vous devez savoir combien le miel est trop si vous avez un trouble de la coagulation ou à un risque accru de saignement. Trop de miel peut aggraver votre état actuel, il est donc préférable de l’éviter si vous souffrez de troubles hémorragiques.

8. L’insuline Insensibilité

surdosage régulier de miel peut avoir un effet néfaste sur votre tractus gastro-intestinal et causer des problèmes tels que la diarrhée, ballonnements et la constipation. Le problème est que trop de miel affecte la façon dont votre corps absorbe les nutriments, et le problème persiste même quand il n’y a pas de miel dans le système. Les heures supplémentaires, ces problèmes conduisent également à l’insuline et une insensibilité augmenter votre risque de développer le diabète.

» Système digestif » Combien de miel est trop?